maison retraite centre

Trouvez une place en maison de retraite
dans une autre région !!

Trouvez votre maison de retraite en France maison de retraite rouen Haute Normandie maison de retraite Oise et Picardie maison de retraite Lille Nord-Pas-de-Calais maison de retraite Basse Normandie maison de retraite Bretagne Rennes maison de retraite Champagne Ardennes maison de retraite Paris maison de retraite Lorraine maison de retraite Alsace maison de retraite Franche-Comté maison de retraite nantes maison de retraite Centre maison de retraite Charente maison de retraite Bourgogne maison de retraite bordeaux maison de retraite Limousin maison de retraite clermont ferrand Auvergne maison de retraite Rhône-Alpes maison de retraite marseille maison de retraite montpellier maison de retraite toulouse et Midi-Pyrénées

Nos dossiers

Les aides financières en maison de retraite

L'obligation alimentaire

Tant que dure l'état matrimonial, l'obligation alimentaire incombe aux deux époux, conformément au devoir de secours et d'assistance inhérents au mariage. Les enfants sont également tenus d'une obligation alimentaireau profit de leur père et mère et d'autresascendants qui en auraient besoin.

Aides financières réglementées

Il existe plusieurs formes d'assistance financière destinées aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Allocation personnalisée d’autonomie (APA) :

L’APA, qui remplace la Prestation Spécifique de Dépendance (PSD), concerne les personnes âgées de 60 ans et plus, en perte d’autonomie, résidant à domicileou en établissement spécialisé. Gérée par le conseil général du département, cette allocation est accordée pour une durée de 6 mois à 5 ans, renouvelable, et révisableen fonction de l’évolution du degré de dépendance. Elle est ouverte aux malades d'Alzheimer relevant d’un degré de dépendance (GIR 1 à 4) évalué par la grille nationale AGGIR.
L'APA est une prestation personnalisée versée mensuellement et permettant une prise en charge adaptée au besoin de chaque malade concerné.

Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) :

L'AAH est une prestation attribuée aux personnes âgées souffrant d'un handicap et dont les ressources ne doivent pas dépasser un plafond fixé. Les éventuels bénéficiaires de l'allocation doivent présenter un taux d’incapacité au moins égal à 80%. Dans certains cas spécifiques, il peut être inférieur. Elle est accordée pour une durée de un à cinq ans, renouvelable, ou encore d’office pour une période plus longue de dix ans, sous réserve de remplir certaines conditions.
La prestation est versée mensuellement et est exonérée d’impôts.

Allocation compensatrice de tierce personne (ACTP)

L'ACTP est destinée aux personnes âgées dont les handicaps, tel que ceux générés par la maladie d'Alzheimer, nécessite l’aide d'une tierce personne pour accomplir les gestes essentiels de la vie quotidienne, que la personne concernée réside à domicile ou en établissement. Gérée par le conseil général, elle est ouverte aux séniors de moins de 60 ans au moment de la demande et dont les ressources ne doivent pas dépasser un plafond fixé.
Le demandeur ne doit pas disposer d’une prestation analogue (comme la majoration pour tierce personne invalidité 3ème catégorie) versée par l’Assurance Maladie. Le bénéfice de cette allocation peut être maintenu au-delà de l’âge 60 ans si l'intéressé en fait la demande. Le malade doit également justifier d’un taux d’incapacité d’au moins 80% et d’un état de santé imposant le recours à l’assistance d’une tierce personne. L'allocation est modulable en fonction du degré d'autonomie. Elle est accordée pour une durée de 5 ans, renouvelable. Versée mensuellement, elle peut se cumuler avec l’AAH et certains autres avantages financiers.

Allocation de logement social (ALS)

Gérée par la caisse d’allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA), l'ALS est destinée à aider les personnes à compléter, en fonction de leurs ressources, le montant d'un loyer ou d’un prêt. Il s'agit d'une aide uniquement accordée au titre de la résidence principale (maison, appartement, logement, foyer, maison de retraite, centre de long séjour) et sous réserve de certaines conditions.
Le montant de l'allocation est subordonné à la situation familiale, au montant des ressources de la personne concernée ainsi qu’au montant du loyer ou du prêt. Le barème est actualisé au 1er juillet de chaque année. Cette allocation est renouvelable, d’année en année, avant le 1er juillet.

D’autres aides financières sont également disponibles, sous certaines conditions, telles que l'exonération du ticket modérateur, les subventions des caisses de retraite, la prime à l’amélioration de l’habitat (PAH), le prêt à l’accession sociale (PAS)…

Trouvez rapidement et gratuitement
une maison de retraite en région Centre

Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.
En cliquant sur ENVOYER, un expert en gérontologie vous contactera très prochainement

Cliquez sur la carte pour trouver une maison de retraite

Liste des maisons de retraite Région Centre maisons retraite eure et loir maisons retraite loir et cher maisons retraite indre et loire maisons retraite loiret maisons retraite indre maisons retraite cher
Blason Région Centre